Source: Externe

Albrecht Dürer, Hercule tue les oiseaux du lac Stymphale, 1500,
huile sur toile, Musée germanique

 

  1. Quels sont les traits de ce tableau propre à la renaissance et que nous apprend le peintre sur ce mythe ?

 

-nudité : typique de la renaissance car retour aux traditions antiques, la nudité nous montre de par ces détails la volonté du peintre de donner à hercule une musculature parfaite, divine, qui nous évoque apollon (dieu des arts) lui-même souvent représenté nu et musclé.

Cette nudité et ce détail des muscle témoigne également de l'intérêt à la renaissance pour l’anatomie.

 

 

-intérêt aux mythes et respect de ces derniers : Le peintre fait une représentation fidèle au mythe antique :

 

Le bec, les pattes, les ailes de ces oiseaux étaient en bronze et ils dévoraient les hommes. Ils se reproduisaient auprès du fleuve du même nom, s'envolant par bandes, de temps en temps, pour tuer des hommes et des animaux en leur lançant une grêle de plumes de bronze, en outre leur fiente empoisonnée détruisait les récoltes.

En arrivant près du marais entouré d'épaisses forets, Héraclès comprit qu'il lui serait impossible de chasser les oiseaux avec ses flèches car ces espaces marécageux n'étaient ni assez fermes pour supporter le poids d'un homme ni assez liquides pour qu'on put utiliser une barque. Comme Héraclès, indécis, s'était arrêté sur le bord du lac, Athéna apparut et lui remit une paire de grelots (ou une crécelle) de bronze, fabriquées spécialement par Héphaïstos.

(source: https://mythologica.fr/grec/heraclet06.htm)

 

-Le peintre prête une attention toute particulière et texte et ne néglige aucun détails: les oiseaux ont un aspect monstrueux, leurs oreilles pointues évoquent le malin et les diablotins et la difformité de leurs visages montre la peur suscité et par ulysse et par les maracasses d'athéna. Et pour le décor : la végétation est présente, on aperçoit également qu’hercule porte la peau du lion de némée qu’il tua lors d’un de ses travaux. L’arc et le carquois (offrande d’Apollon) sont des attributs communs d’Hercule (ainsi que la massue (posée à ses pieds)

 

-Pour représenter les oiseaux,  Albrecht Dürer s’est inspiré par les harpies qui étaient décrites par Dantes

 

-intérêt pour la nature : A la renaissance, la nature devient un élément de poid dans le milieux artistique, elle est vu comme source de la vie et représenté sous toute ses formes, Dürer dans ce tableau la sublime grace a d'exquis détails graphique, de subtiles nuance de couleur et de magnifique jeux de lumières

 

       

2.Composition

Source: Externe

  • au niveau de la composition, ce qui nous marque pour un tableau de la renaissance et l’excellente perspective de ce tableau, Dürrer aimait les maths, et on le sent dans la géométrie de son tableau qui est à la fois plongeante vers l’horizon, mais tout de même contrasté par la montagne derrière hercule

 

 

  • L’oeuvre se divise en 4 plans

         1er = ulysse sur le bord de la falaise avec les oiseau à sa hauteur

2ème = la montagne juste derrière ulysse

3ème = arrière plan ville et eau

4ème plan = montagne au lointain

 

Tous ces plans sont mis en valeurs par lignes et points de fuites (cf: image ci-dessus)

 

Pour aller plus loin : 

Analyse du mythe d'hercule par Katia Gagnonhttp://katiagagnonlettres2011.blogspot.fr/p/analyse-le-mythe-dhercule.html

Article sur ce travail + moteurde recherche mythologique : https://fr.vikidia.org/wiki/H%C3%A9racl%C3%A8s_et_les_oiseaux_du_lac_Stymphale

biographie d'Albrecht Dürer :http://www.rivagedeboheme.fr/pages/arts/peinture-15-16e-siecles/albrecht-durer.html